guide du parieur sportif

Le guide du parieur sportif

Les bookmakers

Les bookmakers sont littéralement « les preneurs de paris ». Sur internet ce sont des sites qui vous proposeront chacun une offre de paris et de cotes. Le pari sportif a longtemps été illégal en France, mais avec l’explosion des paris en ligne qui bien qu’illégaux, étaient possible à travers des bookmakers européens. L’état français a finalement décidé de légaliser le pari en ligne pour mieux légiférer et encadrer ce marché (et le taxer). Tous les opérateurs de pari sportif doivent avoir une licence décernée par l’ARJEL pour opérer auprès des parieurs français. Pour obtenir cette licence les opérateurs doivent répondre à de nombreux critères notamment en matière de transparence, de prévention et de sécurité auprès de ses parieurs.

Les cotes

Les cotes sont données par les sites de pari en ligne eux-mêmes qui font appelles à des experts afin de les rendre les plus réalistes possible. Elles diffèrent donc selon les bookmakers. La cote induit une probabilité. Plus la cote est petite plus la probabilité que l’évènement se produise est envisageable à l’inverse si la cote est élevée, l’évènement sera d’autant plus improbable.

Les bénéfices d’une cote se calculent ainsi : si vous avez une cote de 1.50 alors votre somme misé sera multiplié par 1.5.

Exemple : vous misez 10 euros sur une cote de 1.50. Si vous gagnez cela vous fera 1.5X10=15. Vous gagnerez donc 15 euros pour un bénéfice de 5 euros.

A vous de trouvez les bookmakers proposant les meilleures cotes.

Les types de paris

Pour se diversifié et rendre les paris plus attrayants les bookmakers en ligne diversifies leur offre de pari et propose de nombreux types de paris donc voici les plus courants.

  • Le pari simple : Vous pariez sur un évènement. Vous gagnez quand il se réalise.
  • Le pari combiné : (ou multiple) : Vous pariez sur plusieurs évènements, vos gains potentiels se multiplies donc en fonction des cotes, en revanche tous les évènements doivent se réaliser ce qui est plus dure.
  • Le pari système : C’est un pari multiple ou il n’est pas forcément nécessaire que tous les évènements se produisent. Exemple de pari système : le 2 sur 4. Vous pariez sur 4 évènements mais pour gagner il suffira que 2 évènements sur les 4 se produisent. Evidemment vous gagnerez peu si seulement la moitié des évènements se produisent mais sa permet de limité les dégâts.
  • Le pari système complexe : Ces paris systèmes regroupent des types de paris proposés par certains bookmakers qui sont une alliance de paris simples et de paris combinés.

Les sites proposent aussi en dehors des systèmes et des paris simples des types de paris avec de meilleures cotes comme le pari à handicap ou le bookmaker donne un but d’avance à une équipe. Vous pourrez aussi parier sur les buteurs durant le match sur le premier carton rouge ou encore sur le score exact du match… Ce sont en général des paris avec des cotations plus élevées.

Les bookmakers permettent aussi grâce à internet de parier en direct sur les rencontres. Les plateformes de Live Betting permettent par exemple de parier sur le prochain buteur du match, le prochain carton jaune ou le nombre final de fautes ou de corners… Ce qui offre au parieur des énormes possibilités de paris.

Le valuebet

Le valuebet est lorsque vous estimez qu’un bookmaker a sous évalué une cote. Exemple : pour un pari avec une cote de 2 sur un site. Vous estimez que la faisabilité du pari est plutôt de 1.5, vous faites donc un valuebet en pariant dessus. Cette technique nécessite d’être très au courant de l’actualité, des informations et des statistiques mais cela peut être très rentable si vous analysez bien les cotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.