sportifs-retenir

Paris sportifs : ce qu’il faut retenir sur les cotes

Les paris sportifs sont des jeux d’argent sur l’issue d’un match sportif. Même s’ils sont faciles à maîtriser, les paris sportifs nécessitent néanmoins une bonne connaissance des cotes. En effet, quand un parieur mise sur une équipe, c’est sur la cote correspondante qu’il va miser. Elle permet de faire le bon choix parmi les différents paris proposés par les bookmakers. En optant pour la cote la plus élevée, le parieur va maximiser ses gains s’il vise juste dans son pronostic. Il faut toutefois faire attention, plus une cote est importante, moins il y a de chance que le pronostic se réalise. Voici ce qu’il faut savoir sur les cotes en paris sportifs.

Cotes en paris sportifs : de quoi parle-t-on ?

Une cote est un indice chiffré fixé pour chaque pronostic. Il s’agit de la retranscription de la probabilité que le pronostic se concrétise. En général, la cote varie entre 1.01 et 15.00. Plus le pronostic a de probabilité de se réaliser, plus la cote est faible, proche de 1. Au contraire, un résultat moins probable a une cote plus élevée. Les cotes sont ainsi un élément essentiel que tout parieur doit considérer.

Comme expliqué sur le site Les10meilleurssitesdeparissportifs.fr, la cote est importante, car elle permet de calculer le gain que le parieur touchera si le pronostic se réalise. En général, la cote est calculée par les bookmakers selon leur propre estimation sur les probabilités de survenance d’un pronostic. Pour ce faire, ils se basent sur différentes données comme l’historique des rencontres entre les équipes ou les sportifs en question. Les cotes sont aussi définies sur la base de la répartition des sommes misées par les joueurs. C’est la raison pour laquelle les cotes proposées ne sont pas fixes, elles peuvent ainsi changer à la dernière minute. Par ailleurs, il est indispensable de comparer les cotes sur les différents sites pour être sûr d’avoir un meilleur gain pour la même mise et le même pronostic.

Dans la pratique, le principal élément qu’il faut retenir sur la cote, c’est que les gains potentiels en dépendent. En effet, pour tout pari sportif, c’est la formule Mise x Cote qui s’applique. C’est en multipliant la mise par la cote correspondante au résultat choisi qu’un parieur va connaître ses gains potentiels.

cotes paris sportifs

Cotes et paris sportifs : des éléments à considérer, maximiser ses gains

Le pari sportif est obtenu en divisant 1 par la probabilité qu’un résultat se produise. Ainsi, quand un bookmaker estime qu’une équipe a 25 % de chances de gagner, le calcul à faire est le suivant : 1/0,25, la cote est ainsi à 4,00. Pour une équipe qui a 50 % de chance de gagner, la cote va diminuer à 2,00 (1/0,5) et ainsi de suite.

Il existe quelques éléments fondamentaux à savoir pour miser intelligemment grâce aux cotes en paris sportifs. L’un d’eux, c’est qu’il faut toujours miser sur la meilleure cote possible. C’est une règle que les parieurs professionnels appliquent constamment. En effet, en dessous d’un certain seuil, le gain potentiel ne mérite pas de courir le risque, d’autant plus que rien n’est joué dans le sport et qu’un risque de perdre le pari est toujours présent.

Il ne faut pas faire l’erreur de privilégier des petites cotes (1.10 à 1.40) et espérer maximiser ses gains en misant une grosse somme. En effet, certains parieurs font l’erreur de se fier au fait qu’une cote élevée signifie une plus grande chance de voir l’équipe gagner. Or, même les favoris peuvent perdre à domicile, ce qui peut faire perdre beaucoup d’argent au parieur, contrairement à une mise moins importante sur une cote élevée. De plus, avec des cotes minimes, il faut avoir au moins 4 bons paris sur 5 pour arriver à un équilibre (ne pas perdre de l’argent).

Il est aussi conseillé de faire une mise en étudiant les informations disponibles sur les sites de paris. En effet, ces derniers mettent à disposition des utilisateurs tous les éléments pour faire bon pronostic. Ainsi, les parieurs peuvent y voir différentes informations utiles comme les statistiques des joueurs, les résultats des équipes, l’état de santé défavorable de certains joueurs… Avec de telles informations, il est possible de parier en connaissance de cause et pas seulement miser par hasard. Bien entendu, il faut y consacrer du temps pour faire une analyse de ces différentes informations.

Paris sportifs : le principe des cotes minimales et maximales

La règle générale, c’est qu’une cote minimale, engendrant ainsi un bénéfice dérisoire, est égale à 1.01. C’est la cotation la plus faible possible, le plus souvent affichée pour une rencontre sportive dont le résultat est connu à l’avance avec certitude. Par exemple, une telle cote est affichée par les bookmakers sur le résultat final opposant un joueur de tennis comme Rafael Nadal à un adversaire beaucoup moins fort. De même pour les matchs de football et les autres disciplines sportives. C’est aussi le cas pour les paris en direct, quand le résultat final est quasiment confirmé (une équipe mène à 3-0 à la première mi-temps). Les parieurs le savent déjà, les paris en direct s’arrêtent le plus souvent quand la victoire devient évidente et que la cote est égale à 1, à l’approche de la fin du match, par exemple.

Mais il faut noter que dans la pratique, les opérateurs interdisent en pratique les mises sur des cotes à 1.01. En effet, depuis quelques années, un seuil plus haut est imposé par les bookmakers. Aussi, les cotes minimales sont généralement fixées par les bookmakers entre 1.05 et 1.10, selon le site. En revanche, la cote à 1.01 reste possible si elle est incluse dans un pari combiné. Dans ce cas, la totalité des cotes doit être supérieure au seuil minimal défini par le bookmaker.

Contrairement à la cote minimale, les cotes maximales n’existent pas réellement. En effet, dans le cadre d’un pari simple, il est possible d’aller jusqu’à une cote supérieure à 1000, bien que ce soit très rare. De même, dans le cadre des paris combinés, la somme des cotes peut être très importante. Toutefois, dans la pratique, la plupart des bookmakers définissent des cotes maximales à ne pas franchir, notamment avec des paris combinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.