poker actualités août 2020

poker, actualités D’AOÛT 2020

Le jeu du poker, plus qu’un divertissement, constitue un monde à part. À différentes périodes de l’année, retrouvez les meilleures compétitions et des news inédits sur le poker à l’échelle mondiale. Faites donc la découverte en notre compagnie du résumé de toute l’actualité poker du mois d’août 2020.

226 places et un Guinness World Records

Mention spéciale pour l’originaire de Hong-kong, Edward Yam, qui voit son incroyable performance de l’année 2019 officiellement récompensée par une certification Guinness World Records. Bien que le compte de places connu en cette période ne soit pas celui rendu public aujourd’hui, ce record monstrueux était déjà sur toutes les lèvres en tout début d’année 2020.

Edward Yam a bel et bien payé pas moins de 226 places dans différents pays d’Asie, notamment à Taiwan, en Corée du Sud et au Vietnam. Il pulvérise donc l’ancien record de son concitoyen Park Yu qui était de 67 places payées. Depuis, Yam semble avoir perdu la fougue de l’année précédente. Une situation compréhensible, tant les premiers mois de l’année 2020 auront été bouleversés par la pandémie du coronavirus.

Durant toute la période de son magnifique raid pour la fortune, Edward Yam a gagné à 45 reprises et empilé 261 373 dollars de gains bruts. Un record qui sera difficilement domptable !

Et de quatre pour le Brésil au WSOP Online !

Le mérite de la quatrième victoire brésilienne au WSOP 2020 est à attribuer à Leonardo Mattos, qui en a profité pour battre ses records personnels. Avec son compatriote Pedro Madeira qui a terminé sur le podium, Mattos a réalisé un sprint final absolument remarquable.

L’Event #59 : $ 2 500 NHLE de cette édition fut très disputée. De grands pokermans tels que Jonathan Dokler (ancien vainqueur du WSOP) ou encore le Français Thomas Eychenne (battu par Madeira) ont fini leurs courses au seuil de la finale. Madeira, qui a été jusque-là exceptionnel, bute sur Christopher Putz, challenger de Mattos en finale.

Au bout d’un duel sensationnel de près de 11 heures de jeu, c’est Mattos qui sort vainqueur en dominant son concurrent en head’s-up. Il repart avec son premier bracelet WSOP et une somme de 400 000 dollars en plus d’un package spécial pour la participation au Main Event WSOP Europe.

Un Daniel Dvoress taille « patron » au Millionnaire Maker WSOP

C’est désormais chose faite ! Daniel Dvoress, pokerman, habitué des tournois onéreux, a enfin décroché son premier bracelet WSOP à l’occasion de L’Event #48 : $1 500 Millionnaire Maker. Le Canadien sort vainqueur d’un tournoi ayant rassemblé 6 299 entrées. Une sacrée performance qui lui vaut la somme mirobolante de 1 489 289 dollars.

Dvoress est resté serein du début à la fin pour remporter le trophée qui manquait terriblement à son palmarès. À la suite des trois premières éliminations, Dvoress prend les rênes et élimine ensuite tous ses adversaires, dont le brésilien Caio De Almeida, runner-up du tournoi. Malgré sa place de deuxième, celui-ci pourra, en effet, se consoler avec sa belle récompense à 7 chiffres.

Le beau geste de GGPoker et de la communauté

Par le biais de l’Event #33 : $1,111 Every 1 for Covid Relief, les 2 323 participants ont réussi a levé 257 853 dollars de fonds. Cette somme fait office de don à Caesars Cares et devrait aider à soutenir financièrement les employés de Caesars Entertainment, touchés par des accidents de la vie liés à la crise sanitaire du Covid-19.

Le tournoi fut remporté par Alek Stasiak, vainqueur du tout premier bracelet de sa carrière. Mais à l’image des autres participants, 111 dollars de son buy-in ont permis la réalisation de ce noble projet. GGPoker a également tenu à contribuer à cette œuvre caritative en faisant don de pas moins de 96 903 dollars. Ce qui fait un total de 354 756 dollars à verser à Caesars Cares. Une initiative à encourager !

Malinowski, recordman du plus gros pot de l’histoire au No Limit

Parallèlement aux tendances lors des WSOP, les participants sont chauds comme jamais sur Natural8 avec des cash-game de plus en plus intéressants. La bataille pour décrocher l’incroyable pot à 850 000 dollars mettait aux prises le Polonais Wiktor Malinowski et l’Australien Michael Addamo. Des blindes 500 – 1000 $, une ante de 1000 $, et c’est le Polonais qui aura le privilège de repartir avec ce qui sera inscrit dans les annales comme étant le plus gros pot de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.