montreal-poker

Poker, actualités de février 2021

Comme pendant chaque mois, le poker est en pleine forme et ne cesse de nous régaler. Au programme, vous allez découvrir les plus grandes performances réalisées lors des tournois, des parties de poker affriolantes, tout est au rendez-vous. On y va !

116 000 $ de gains pour une mise de départ de 50 $

On peut tous se permettre de rêver ! Voilà la morale que nous enseigne l’histoire du Belarus shkolota1488 lors des Main Event 50/50 Series de PokerStars. Si la performance du russe RRomashka est tout aussi remarquable, la victoire revient à shkolota1488 qui est parti d’une petite mise de 50 $.

Un trophée de vainqueur et une récompense de 116 625 $ à la clé, rien qu’en pariant un billet de 50 $ : notre joueur a passé une soirée des plus magiques. Les trois derniers survivants du tournoi principal peuvent quand même remercier le fantastique ROI qui leur a tous permis de toucher le jackpot.

Un énième succès pour PokerStars qui, grâce aux 28 404 entrées sur ce Main Event, a pu récompenser les 8 derniers joueurs du tournoi à hauteur d’un montant à 5 chiffres.

Victoire finale pour Doug Polk, Daniel Negreanu voit rouge vif

Le duel au sommet entre Daniel Negreanu et Doug Polk a livré son dernier verdict. Et c’est bien Doug Polk le grand vainqueur de cette série vertigineuse d’affrontements. Il s’adjuge la 36e et dernière session, et compte donc, au total, 19 victoires sur 36 possibles.

Doug Polk en a profité pour ajouter 6 caves au déficit de son adversaire lors de ces sessions online aux blindes 200-400 $. Daniel Negreanu a, en effet, perdu 1,2 million de dollars au terme des 25 000 mains du duel, soit 30 caves de la limite jouée.

Si l’on devait retenir quelque chose de cet affrontement, c’est bien la grandeur de Doug Polk. Le champion WSOP a prouvé tout son talent, et pourra maintenant bien profiter de sa retraite. La probabilité d’une éventuelle revanche est pour l’heure écartée, car Doug n’est plus apte à enchainer les heures aux tables. On n’aura donc pas droit à une seconde partie.

WPT Montréal : Daniel Dvoress empoche 300 000 $ sur la Mike Sexton Classic

Contrairement à la tradition, le Playground Poker n’accueille pas la nouvelle édition du World Poker Tour à Montréal, Covid-19 oblige. C’est PartyPoker qui a le privilège de recevoir la fine fleur des joueurs de poker pendant quelques jours. Le Canadien Daniel Dvoress a saisi cette occasion pour rendre un hommage à Mike Sexton.

Le vainqueur du Millionnaire Maker WSOP (1 489 289 $ de gains) au mois d’août a récidivé une performance de haute volée lors du jour 2 de la Mike Sexton Classic. Daniel Dvoress est une force de frappe aussi bien en ligne qu’en direct. Avec 16 tournois en dur gagnés et un pactole de près de 20 millions de gains, Dvoress a largement fait ses preuves.

Le Canadien a, néanmoins, dû sortir la grande artillerie en finale, puisqu’il était aux prises avec de sacrés joueurs, à l’instar de Jon van Fleet et Eelis Parssinen. Sortant premier de ce tournoi à 10 300 $, il repart avec 300 000 $. Une sacrée bonne affaire !

Taxes : Plusieurs millions à rembourser aux joueurs néerlandais

Il s’agit de la grande nouvelle de ce début d’année aux Pays-Bas. Taxés depuis 2012 sur leurs gains empochés sur PokerStars.eu, de nombreux joueurs néerlandais se verront remboursés… voire plus de l’intégralité des sommes octroyées au fisc local. Le verdict est tombé à l’issue d’une bataille juridique de presque une décennie.

L’un des grands enjeux de cette affaire concernait la détermination du siège social de PokerStars.eu, les joueurs néerlandais n’étant qu’autorisés à jouer sur les sites de poker opérant dans l’Union européenne. Elle débouche finalement sur un accord transactionnel proposé aux joueurs représentés par Le Heux. Un précieux ouf de soulagement pour ces derniers…

SuperMillion $ : 430 646 $ pour Justin Bonomo, 332 073 $ pour son dauphin sur une mise de 100 $

Alors qu’il n’était que quatrième avant l’entame de la finale, Justin Bonomo réussit un coup de maître et sort vainqueur d’un affrontement opposant 7 différents joueurs. Lui qui n’avait jamais fait mieux que la place de troisième au classement, gagne, pour la première fois, ce tournoi à 10 300 $ et encaisse 430 646 $.

Son dauphin, RRomashka, n’a pas fait le poids en head’s up. Le Russe peut, tout de même, se consoler avec son gain faramineux de 332 000 $… et dire qu’il part d’une qualification via deux satellites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.