paires servies au poker

Comment jouer les paires servies ?

Les “pockets paires” comme on les appelle ont la côte! Du débutant aux experts, tous les joueurs aiment se faire servir une paire. Deux cartes pareilles c’est déjà un jeu. Cependant une fois le flop est servi, bien souvent les choses se gâtent.

Alors pourquoi autant d’engouement autour des paires? C’est que si elles sont bien jouées, en général elles coûtent peu cher et peuvent rapporter gros. Avec une paire vous avez 1 chance sur 9 (côte de 1 contre 8) de toucher votre brelan au flop. Quand vous l’avez, il ne reste plus qu’à miser, relancer, aller à tapis… et à encaisser vos gains auprès de vos adversaires!

On peut diviser les paires en 3 catégories qui ont chacune leur façon de se jouer:

  • les petites paires: de 2/2 à 7/7
  • les moyennes paires: de 8/8 à J/J
  • les grosses paires: de Q/Q à A/A

Les petites paires: de 2/2 à 7/7

Ces paires-là sont trop faibles. Elles servent uniquement à aller chercher le brelan. C’est à dire que vous payez une relance pour aller au flop et découvrir si vous y trouver la carte qui vous manque pour former un brelan. Si vous ratez le flop, c’est terminé. Vous vous couchez.

Si vous formez votre brelan, vous avez le meilleur jeu. Vous pouvez mettre de l’argent dans le pot en toute confiance, vous le reverrez. Misez tout de suite pour faire grossir le pot. Beaucoup de joueurs font l’erreur de checker pour tendre un piège. Mais checker ne rapporte pas d’argent. En plus, vous pouvez même finir par perdre le pot, quand vous vous serez décidé à miser, contre une suite touchée miraculeusement par l’un ou l’autre de vos adversaires.

Attention: comme vous vous servez de votre paire comme d’un ticket à gratter – gagnant ou perdant –, vérifiez que le joueur à qui vous payez la relance possède bien 10x le montant payé dans son tapis. Sinon n’allez pas voir le flop; ce n’est pas rentable. Personne ne paye 10€ un ticket à gratter quand on gagne seulement 5€ avec le ticket gagnant!

Les moyennes paires: de 8/8 à J/J

Elles sont intermédiaires. C’est à dire qu’elles ne sont ni vraiment fortes, ni vraiment faibles. C’est souvent pour cela qu’elles sont difficiles à jouer. Votre stratégie dépendra du flop.

Si vous touchez le brelan, c’est gagné. Misez.

S’il y a des “overcards” au flop, par exemple des figures, votre main est devenue très faible. Vous vous couchez.

Si votre paire dépasse les cartes du flop, vous avez la meilleure main. Misez, relancez. Tout de suite. Vous ne voulez pas montrer d’autres cartes qui puissent donner une paire supérieure à vos adversaires. S’il en sort et que les mises sont très fortes, couchez-vous. Vous aviez vos chances, mais maintenant les paris sont hasardeux. Sinon, misez.

S’il n’y a qu’une overcard au flop et que les mises sont petites ou qu’il n’y en a pas, jouez votre paire comme au paragraphe précédent. Si l’action devient trop intense, couchez-vous.

Les grosses paires: de Q/Q à A/A

Elles sont très rares: 1,4% des mains de départ. Elles sont aussi très fortes. Cela dit, sauf pour les As, votre stratégie dépend du flop.

Si vous touchez votre brelan, faites-vous plaisir.  Oui! misez, relancez. C’est presque trop!

S’il y a au moins une overcard au flop, jouez votre main avec précaution. On utilise la même stratégie qu’avec les paires intermédiaires. Jouez, mais s’il y a trop d’action, vous vous couchez. Trop de joueurs n’arrivent pas à lâcher leurs grosses paires même s’il est clair qu’ils sont battus au flop. Ne les imitez pas. Une paire de roi c’est bien, mais tout le monde joue l’As! Alors quand il arrive, respirez, et jetez votre main.

Si votre paire dépasse les cartes du flop, vous avez la meilleure main. Allez-y, miser, relancez et récolter un gros paquet de jetons! Là encore, rien ne sert de checker. Globalement, plus tôt on commence à miser, plus le pot devient gros.

Maintenant que vous avez tout çà, allez jouer sur les tables en profitant des offres de poker gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.