bluff poker

Le semi-bluff

C’est un outil très puissant utilisé par tous les joueurs professionnels et difficilement compris par les joueurs amateurs.

Le semi-bluff peut se définir comme une mise avec une main qui n’est surement pas la plus forte à cet instant mais qui a une probabilité raisonnable de s’améliorer et de vaincre les autres mains qui ont suivie. Le but de semi-bluffer est avant tout de simuler une main plus forte que celle de vos adversaires en effectuant une ouverture, relance ou check-raise afin de remporter le coup tout de suite. Cependant, votre main doit avoir des chances de s’améliorer et d’être la meilleure si vous êtes suivis.

Pourquoi est-ce une technique particulièrement puissante?

Le semi-bluff pousse votre adversaire à se tromper, car lorsque vous semi-bluffez en général vous ne possédez pas la meilleure main (si votre adversaire passe en ayant une main plus forte que la vôtre, vous pratiquez un jeu gagnant sur le long terme selon le théorème fondamental du poker).

Si vous misez avec la main la meilleure à cet instant vous ne laissez pas de cartes gratuites à des mains plus faibles et vous avez des chances de faire passer une main plus forte que la vôtre.

C’est également un très bon moyen pour camoufler votre main et tromper vos adversaires au moment où vous touchez la carte qui améliore votre jeu. A cause de l’enchère du tour précédent les adversaires liront votre jeu de façon erroné (sauf si le tableau montre une quinte ou une couleur de façon trop évidente), vous pourrez ainsi remporter un plus gros pot.

Même si votre semi-bluff ne fonctionne pas, vous donnez une image de vous différentes du joueur que vous êtes réellement (ce qui au poker est très avantageux) les joueurs plus faibles pourront penser que vous êtes un Fish alors qu’au contraire vous avez très bien joué, ce qui vous donnera l’occasion de les piéger plus tard.

Un autre avantage plus subtil est l’occasion d’avoir une carte gratuite à la turn car l’adversaire après avoir suivi votre relance au flop risque de checker, ce qui vous permettra de checker également si vous n’avez pas amélioré votre jeu.

Différence entre le semi-bluff et le bluff pur.

Un bluff ne possède pas ou vraiment très peu d’espérance de gains lorsque l’on vous suit, il aboutit à un abattage perdant alors qu’un semi-bluff vous laisse des chances d’améliorer votre main et d’être le gagnant dans la même situation. Le bluff est une arme indispensable au poker, si vous ne bluffez jamais vos adversaires sauront toujours que vous misez lorsque vous avez une main légitime et vont jouer plus souvent comme ils le feraient en voyant vos cartes (perdant selon le théorème fondamental du poker).

Le bluff pur est considéré par de nombreux joueurs professionnels comme étant perdant à long terme, mais ils l’utilisent pour varier leur jeu et tromper les autres joueurs (une sorte de publicité mensongère de leur image). Sur le long terme semi-bluffer est plus profitable que simplement checker pour compléter un tirage et vu que le bluff pur ne marche pas assez souvent il faut trouver un juste milieu. Donc la meilleure chose à faire lorsque vous souhaitez bluffez est d’utiliser un semi-bluff le plus souvent pour rendre vos bluffs moins prévisible et plus rentable. Ainsi ce n’est pas vous qui décidez de bluffer c’est vos cartes qui vous y amène (permet de randomiser vos bluffs).

Les cas où il ne faut pas semi-bluffer.

Pour que vos semi-bluffs restent rentables sur le long terme il faut respecter ses critères indispensables :

  • Le semi-bluff doit avoir des chances de fonctionner comme un bluff (votre adversaire doit pouvoir passer) si vous pensez que votre adversaire à de fortes chances de vous suivre ne tentez pas de semi-bluffs.
  • Votre main doit avoir un potentiel d’amélioration raisonnable et elle doit avoir des chances d’être la meilleure si vous obtenez la ou les cartes attendues.
  • Vous devez prendre en compte votre position, normalement il est préférable de moins semi-bluffer en fin de parole surtout si plusieurs joueurs ont checké avant, car vous perdez l’opportunité d’une carte gratuite et risquez de tomber dans un piège comme un check-raise d’un autre joueur. Il faut donc semi-bluffer plus souvent en début de parole afin de devenir agresseur et de réduire le nombre d’adversaires en jeux.

A retenir :

  • Un semi-bluff peut-être une mise, une relance ou un check-raise avec une main non gagnante à l’instant, mais pouvant tout de même gagner le coup soit en faisant passer votre adversaire tout de suite ou ultérieurement, soit en s’améliorant à l’abattage.
  • On peut l’utiliser dans toutes les variantes mais seulement lorsqu’il reste des cartes à venir.
  • Il arrive parfois que votre main soit la meilleure lorsque vous semi-bluffez (seconde paire, hauteur as) dans ce cas vous empêchez une main moins bonne de toucher une carte gratuite.
  • Les semi-bluffs vous permettent d’avoir l’initiative en étant l’ouvreur au lieu de subir en étant le suiveur et donc d’être dans une meilleure position.
  • Semi-bluffer permet de rendre vos bluffs plus rentables en ayant une meilleure espérance de gains si on vous suit et vos bluffs seront plus aléatoire (randomiser vos bluffs).
  • Il ne faut pas semi-bluffer si vous êtes sûre que votre adversaire suivra (adversaire loose, limpers).
  • Éviter de semi-bluffer lorsque vous êtes en fin de parole car cela devient moins profitable à cause d’un risque de check raise d’un adversaire et parfois vous perdez l’occasion d’obtenir une carte gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.