gestion bankroll au poker

Pour jouer gagnant gérer au mieux votre bankroll

La gestion de votre bankroll ou bankroll management est indispensable au poker, dès que de l’argent est en jeu il est nécessaire de respecter des règles afin de ne pas se laisser entraîner par ses émotions.

Sachez que les meilleurs joueurs de poker appliquent tous une gestion de leur capital jeux, c’est donc un élément à part entière du poker à respecter pour être un joueur gagnant au poker.

Pourquoi une gestion de Bankroll est-elle nécessaire ?

Pour ne pas trop abuser du jeu et éviter les risques d’addiction. Lorsque l’on joue son propre argent, il est essentiel de séparer le budget consacré au jeu à celui du budget personnel. Il faut considérer le poker comme un loisirs ou une activité à part entière qui ne doit pas se confondre avec les autres activités.

Pour choisir les parties adaptées et résister à la variance. Le poker est un jeu de tactique et de stratégie, mais il a comme particularité de l’être surtout à long terme, à court terme ce sont plus le hasard, la distribution des cartes, les émotions qui se font plus ressentir. Il faut donc viser plus à long terme en ayant un suivi rigoureux de bankroll qui permettra d’éviter les chutes trop brutales.

Avoir un suivi sur l’évolution de son jeu. Cela permet d’avoir une vision objective de ses résultats sans se fier à son état émotionnel du moment et à sa mémoire qui peut-être trop sélective. C’est en voyant les statistiques de son jeu que l’on peut savoir si l’on est un joueur solide et gagnant sur le long terme, il est même possible de se fixer des objectifs fiables et raisonnables.

Envisager de dégager des revenus réguliers. Si vous avez atteint une bankroll importante et que vos statistiques indiquent un jeu sérieux et gagnant sur le long terme, vous pouvez vous fixer une règle de prélèvement de votre bankroll tant que celle-ci continue à progresser ex : 20% des gains par péroides.

Les outils pour gérer sa bankroll

Le plus accessible est d’utiliser un tableur est d’y remplir sois-même scrupuleusement les résultats obtenus, dans ce cas il faut y noter (voir mon lexique du poker) :

  • Le jour.
  • L’heure.
  • Le type de jeu (sit&go, cash, MTT) et variante (standard, speed, quitte ou double, short)
  • Le buy-in (prix de l’entrée + rake ou prélèvement de la salle).
  • Le gain final, brut et net.
  • Éventuellement un commentaire.

Ce qui très important c’est de noter absolument toutes les parties qui sont joué sans exception du genre « elle ne compte pas », « c’était pour essayer une nouvelle salle », « j’ai été déconcentré ».

La seconde solution est d’utiliser un logiciel tracker qui enregistre toute vos actions pendant vos parties comme « Poker office », « poker tracker », « holdem manager ».

Ses logiciels permettent d’avoir un suivi complet sur ses parties joués, ses différentes mains, le profil des adversaires rencontrés et parfois d’autres options, le seul bémol c’est que tous les bons logiciels de suivis de poker sont payant au moins 70€.

Il existe également une solution qui fonctionne (uniquement pour les tournois en ligne) pour obtenir un aperçu de ses statitstiques. Vous pouvez utiliser Sharkscope un outil en ligne qui affiche le nombre de partie joué, une estimation des gains total, une moyenne du retour sur investissement ROI, une note de compétence et d’autres informations en entrant le pseudo d’un joueur et en indiquant la salle de poker.

Sharkscope, des informations précieuses pour mettre toutes les chances de votre côté

Sharkscope est un site web que tout joueur de sit’n’gos ou de tournois en ligne se doit de connaître. Se présentant comme un excellent outil de recherche, cette plateforme offre généralement deux options d’inscription à ses utilisateurs.

De ce fait, vous pouvez choisir de l’utiliser avec un abonnement ou gratuitement. En vous abonnant à ce site, vous vous donnez ainsi l’opportunité de débloquer plusieurs options de recherche.

Pour être plus concret, Sharkscope poker est une plateforme qui regroupe 99,9 % de tournois joués en ligne et sit’n’gos. Ces données vous permettent ainsi d’avoir toutes les informations que vous jugez nécessaires à propos d’un joueur.

Quelle que soit la salle de poker qu’il fréquente, vous pourrez être sûr de trouver satisfaction, car le site couvre un nombre important de lieux de divertissement dédiés au poker. Entre autres, on peut citer Adda52, Micro Game, Bodog Global, et bien d’autres. 

Par ailleurs, Sharkscope est un site de recherche très facile à utiliser. Si vous désirez obtenir des renseignements sur un joueur, vous n’avez qu’à vous rendre sur la page d’accueil de la plateforme. Ensuite, insérez le nom de l’adversaire sur lequel vous souhaitez avoir des informations. 

Une fois cette étape franchie, vous avez le choix entre une recherche rapide et celle avancée. La recherche rapide vous permet de vous ressourcer partiellement à propos sur un joueur. Si vous choisissez donc cette option, vous n’aurez que des résultats sommaires.

En revanche, si vous optez pour la recherche avancée, vous pouvez déjà comprendre qu’elle vous permettra d’obtenir des informations détaillées. Qu’il s’agisse du niveau d’expérience de l’adversaire, de sa compétence, de sa fréquence de jeu ou de tout autre renseignement, vous serez au parfum de tout afin de mieux vous apprêter. Véritable outil d’analyse, Sharkscope vous permet de creuser beaucoup plus en profondeur à propos de vos adversaires. 

Néanmoins, c’est un site qui présente certaines limites. En effet, même s’il permet d’avoir des informations sur bon nombre de joueurs, vous n’aurez pas des renseignements sur tous vos adversaires. Il y aura des moments où vous ne trouverez pas le nom de ceux-ci après vos recherches.

C’est généralement le cas lorsqu’ils manifestent leur désir de ne pas avoir leurs résultats publiés en ligne. Chaque joueur a, en effet, le choix de se « opt-out », ce qui lui permet d’être visible ou pas lors de vos recherches.

De plus, il est fréquent de voir qu’un tournoi n’a pas été comptabilisé par le site. C’est un constat que vous allez faire à des moments donnés, même si Sharkscope fait de son mieux pour prendre en compte tous les sit’n’gos. 

Adapter votre Bankroll management selon les types de poker.

Comme chaque type de poker à ses particularités, il faut adapter sa façon de gérer sa bankroll selon les risques financiers. Il est évident que les chances de gagner en MTT sont plus réduite que celles de gagner en Sit&go de 10 personnes et en cash game c’est la possibilité de recaver quand on le souhaite qui créer un danger particulier.

Gérer sa bankroll en SIT&GO.

En SIT&Go il est indispensable de ne jamais jouer plus de 5% de votre bankroll et il est même conseiller de s’y tenir à 2%.

Exemple : pour jouer un sit&go à 1€ vous devez posséder au moins 20€ de bankroll et le mieux serai 50€.

L’essentiel et de se fixer une règle et de s’y tenir coûte que coûte en particulier contre l’envie de « vous refaire » trop vite en jouant trop cher. Quoi qu’il arrive essayer de ne jamais dépasser 10% de votre bankroll et n’hésitez pas à descendre de limite.

Gérer sa bankroll en Tournoi MTT.

Un buy-in d’un MTT ne doit représenter que 1% de votre bankroll. Exemple : pour jouer des MTT à 1$, il vous faut au moins 100$ de bankroll.

Cette gestion peut paraître excessif, mais elle est nécessaire car en MTT environ 10% des joueurs sont rémunérés. Dans ses 10%, seulement un peu plus que la moitié toucheront plus que le remboursement du ticket d’inscription voire la moitié, seule les premières places rapportent un gain conséquent.

Cela signifie qu’un joueur va perdre 9 fois sur 10 et ne gagnera que 0.5 fois sur 10 un gain conséquent en jouant à un tournoi Multi-tables.

Gérer sa bankroll en Cash Game.

En Cash game une cave maximum de 5% de votre bankroll doit être respecté.

Les variations peuvent-être très importante en Cash game et contrairement au tournois vous ne saurez jamais combien vous allez perdre au cas où ça se passe mal.

De plus dans ce type de partie il est plus confortable d’avoir un tapis plus profond pour jouer un meilleur poker et prendre les meilleures décisions.

A retenir :

  • Le bankroll management fait partie d’une bonne stratégie des joueurs gagnants à long terme.
  • Ce n’est pas vous mais votre bankroll qui décide de la hauteur du buy-in ou de la cave que vous mettez en jeu.
  • Il faut prendre l’habitude d’enregistrer chaque partie, soit à l’aide d’un tableur, soit avec un logiciel spécialisé.
  • Ne jamais penser que ce n’est pas grave de perdre, mais en retenir les raisons.
  • Lorsque vous perdez trop de parties d’affilée, arrêtez-vous ou changez de salle de poker si vous possédez plusieurs comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.