tilt-poker

Poker : Identifier et éviter le tilt

L’objectif de cet article est de vous faire découvrir et vous expliquer comment éviter le « TILT », cet état émotionnel bien connu des joueurs de poker.

Définition du Tilt

La définition la plus simple du « tilt » est tout simplement le fait de jouer moins bien que ce dont vous êtes capable.

Ceci est une définition très simpliste vous allez me dire, puisque le tilt peut revêtir de nombreuses formes et avoir de nombreuses causes et facteurs (par ex : émotionnel ou physique)

En effet un joueur peut tilter de différentes manières et cela peut provoquer une détérioration de son jeu de plusieurs façons différentes.

Presque tous les joueurs (même les pros) ont un jour ou l’autre « Tilté » d’une manière ou d’une autre et aucun joueur de poker n’est épargné.

Pourquoi les joueurs peuvent « Tilter »

Pour répondre a cette question il est nécessaire de se demander quelles peuvent être les causes du TILT.

Dire que le tilt est essentiellement du à une perte d’un gros pot a cause d’un bad beat est une idée recue je trouve.

Si l’on creuse un peu le sujet on se rend compte qu’il peut avoir différentes causes comme :

  • Tout état émotionnel négatif (Colère, dépression, apitoiement)
  • Une bataille d’ego contre un autre joueur.
  • La fatigue
  • L’ennui
  • Un enchainement de pots perdus par des bad beats
  • L’alcool

Par exemple : Vous êtes dans un état émotionnel proche de l’agacement et de la colère avant votre session, vous prenez un bad beat par un joueur récréatif qui ne sait pas ce qu’il fait. Vous avez envie de vous venger et de lui reprendre l’argent que vous estimez qu’il vous a volé. Vous rentrez donc dans beaucoup trop de pots, jouez beaucoup trop de cartes et risquez de perdre beaucoup d’argent.

Les différents types de TILT

Comme je l’évoquais précédemment, le tilt peut revêtir différentes formes que je détaillerais dans ce chapitre :

  • Le tilt large
  • Le tilt passif
  • Le tilt agressif

LE TILT LARGE

C’est sans doutes la forme de tilt la plus répandue, puisqu’elle consiste à jouer beaucoup trop de mains préflop et de vouloir chasser beaucoup trop de tirages.

Ce genre de tilt peut se déclencher notamment lorsque vous jouez une session négative pour tenter de revenir à l’équilibre.

Cela peut aussi être provoqué par un ennui profond à votre table qui vous pousse à vouloir jouer plus des 25% de vos mains qu’il est conseillé de jouer en temps normal.

L’impatience ainsi que la frustration d’avoir perdu un gros pot peut etre une autre cause de ce comportement de jeu.

LE TILT PASSIF

Cette forme de tilt est sans doutes la plus vicieuse puisqu’elle peut passer inaperçue en se glissant dans votre jeu sans vous que ne vous en rendiez compte.

De plus, une fois installé il peut être relativement difficile de s’en débarrasser.

Cela se caractérise bien souvent par des comportements qui vous poussent a jouer de manière beaucoup trop passives (en checkant ou en suivant) lorsqu’en temps normal vous auriez par exemple relancé ou misé.

Les principales causes de ce type de tilt peuvent provenir d’un manque de confiance en soi du a une période de mauvaise passe ou alors une volonté d’éviter une prise de risque.

Typiquement présent lors des phases de mauvaise passe, ce phénomène provient du fait qu’inconsciemment vous vous attendez au pire et que vous vous protégez en limitant les risques et donc vos pertes.

Par ex : Checker la turn lorsqu’un tirage rentre de peur que votre adversaire ait touché son tirage
ou alors

Par ex : Vous venez de changer de limite et ne souhaitez pas faire de bêtises et perdre trop d’argent

LE TILT AGRESSIF

Un joueur en état de tilt agressif va jouer de façon irrationnelle  et beaucoup trop agressive des mains qu’il devrait se contenter de suivre voire même de coucher.

L’un des principales causes de ce tilt est notamment un esprit de vengeance face a un joueur récréatif qui a gagné un voire plusieurs pots. Ce sentiment de vengeance est bien souvent associé a une colère profonde totalement injustifié de la part du joueur, qui lui laisse penser qu’il ne mérite pas d’avoir gagné ce pot, sous prétexte qu’il joue beaucoup moins bien. 

Le joueur en tilt agressif a donc comme principal objectif de se venger contre ce joueur au risque de faire d’importantes erreurs techniques. De plus cet état ne facilite pas du tout l’analyse des autres joueurs autour de la table.

tilt-agressif-poker

Le bon coté est que cette forme de tilt est la plus facile a détecter et qu’il ne dure en général pas très longtemps. En revanche, le mauvais coté est qu’il est beaucoup plus dangereux que le tilt passif et peut vous faire perdre beaucoup d’argent sur le court terme.

Par ex : Vous jouez depuis une demi heure face a un joueur récréatif qui vous a pris une cave en payant au flop et a la Turn un tirage gutshot (Quinte par le ventre) qu’il aurait du coucher. Vous perdez votre sang froid et vous voulez vous vengez. Vous cherchez donc à tord de miser agressivement contre lui pour le faire folder ou le bluffer avec des mains beaucoup trop marginales.

Par ex : Après avoir gagné plusieurs gros pots contre vous un joueur récréatif vous nargue dans le chat en disant qu’il sentait que son tirage allait rentrer.

Quelques conseils pour éviter de « TILTER »

Le premier conseil pour éviter le tilt est de bien vous préparer mentalement avant une session.

Plus vous prendrez du temps pour vous préparer mentalement à jouer de façon sereine plus vous allez réduire les chances de tilter d’une manière ou d’une autre.

En outre, le fait de vous préparer mentalement peut considérablement améliorer votre concentration lors de votre session et ainsi améliorer la qualité de votre jeu.

Ensuite sachez reconnaître lorsque le tilt cherche a pointer le bout de son nez. Savoir le reconnaître quand il arrive peut vous éviter bien des soucis lors de vos sessions de jeu.

Par ex : un tilt agressif est souvent accompagné d’un sentiment de colère, d’agacement voire de frustration. Il est donc important de savoir reconnaître certains comportements liés a ces émotions négatives respiration, énervement, agacement, et surtout mettre un terme a votre session immédiatement.

Et enfin sans doutes la chose la plus importante à retenir est de toujours savoir réagir de façon appropriée lorsque vous vous sentez partir en tilt.

Ces principales réactions peuvent être diverses et variées :

  • Quittez la table lorsque vous sentez que vous commencer à être agacé par un joueur.
  • Savoir quitter une session négative (même positive) lorsque vous sentez que vous n’êtes pas dans de bonnes dispositions physiques (colère, fatigue, frustration)
  • Se fixer un seuil de pertes au delà duquel vous allez quitter immédiatement la partie, au risque d’être en tilt passif ou agressif. Par ex : -2 ou -3 caves.

L’important est d’essayer de prendre du recul pour éviter cet état qui va vous pousser à commettre des erreurs et que vous allez regretter tôt ou tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.