european-poker-tour-prague

Poker : actualités de mars 2022

L’un des plus célèbres jeux de cartes au monde, le poker captive et passionne les foules en raison de l’adrénaline existant autour des bluffs et des mises faramineuses. Ainsi, une grande communauté s’est organisée autour de cette passion, si bien que résultats de tournois, nouvelles et informations sont constamment diffusés pour le plus grand intérêt des passionnés. Sans surprise, pour ce mois de mars 2022, l’European Poker Tour, se déroulant à Prague, domine grandement l’actualité.

Toute l’actualité concernant le poker prévue pour ce mois de mars 2022.

L’European Poker Tour se poursuit à Prague

Le tournoi européen de poker a fait siège à Prague et se poursuit. Nous sommes déjà au 4e round et les favoris commencent par se démarquer pour se hisser vers le sommet du classement. 

Sont encore en lice trois français, dont Manuel Labous qui totalise 2 250 000 euros, Alexandre Amiel qui compte 1 550 000 euros dans son escarcelle. Enfin, Paul François Tedeschi, avec des gains cumulés de 510 000, a difficilement franchi le cap de la 3e journée. 

Au niveau du tableau de bord depuis le début du tournoi, il ne reste plus que 17 joueurs, sur le total de 1 190 inscrits ! Les mises ont été colossales avec un tapis moyen de 2 100 000 euros et un gain minimal assuré de 45 540 euros

L’ETP 2022 à Prague tient ses promesses, une bonne nouvelle depuis les différentes annulations dues au COVID.

Le PLO de l’ETP de Prague remporté par Michel Leibgorin

Valeur sûre tricolore du monde du poker depuis un bon moment déjà, Michel Leibgorin a traversé tous les continents pour trouver des tables où il rencontrera des adversaires de taille. Il a même eu une partie au Binions Horseshoes en face de Stu Ungar !

C’est donc avec l’esprit serein qu’il a abordé le tournoi à Prague. Sans stress, il s’est même offert un trophée PLO, reconnu être sa variante de prédilection, au cours du festival assez relevé qu’est l’EPT Prague. 

Cette victoire vient au terme de la fameuse épreuve à 1 100 euros durant laquelle il a dominé en maître un field de haut niveau comportant 285 participants. C’est après un deal à trois joueurs qu’il signe un succès lui rapportant 44 000 euros, le premier prix initial était alors de 53 000 euros. 

Dans le palmarès de Michel Leibgorin en PLO, il signe sa huitième réussite et la 23e de sa carrière, qui ne cesse de séduire.

Avec cette victoire de Michel Leibgorin, les tricolores enregistrent leur deuxième victoire à l’ETP Prague après la victoire, lors du 2 150 euros HYPER Turbo Knockout d’Arthur CONAN. Ce dernier a empoché dans cette phase 41 480 euros.

Le podium de ce PLO voit ainsi en tête Michel Leibgorin avec 44 000 euros de gains, suivi de Mark Skladmann qui remporte 35 520 euros. La troisième place est prise par Marek Blasko qui engrange 38 470 euros. Enfin, Peter Charalambous et Michal Wozniak arrivent en 4e et 5e position respectivement avec 21 530 et 16 880 euros.

Le high roller à 25 000 remporté par Rodrigo Selouan

Au bout de deux tables finales du Wynn Millions, dans la catégorie 10K et 15K, le français Johan Guilbert repart vaincu, à la sixième place de challenge. Cette sixième place dans le 25 000 euros Single Day High Roller lui permet, par contre, de rentabiliser son investissement de départ. Aussi, ce résultat confirme que le français a bel et bien sa place dans ce genre d’épreuve. 

Arrivé à la deuxième marche du podium de ces High Rollers, Sam Grafton avait déjà remporté l’événement inaugural de l’EPT Prague 2022. Il s’agissait d’un 10 200 euros engrangeant plus de 80 000 euros de gain. 

Avec ce runner-up de ce 25K, ayant enregistré pas moins de 39 participants, Sam Grafton ajoute 220 050 euros dans sa bourse depuis le début de l’aventure praguoise. Il aurait sans doute réalisé un doublé s’il n’avait pas en face de lui lors du main event un certain Rodrigo Selouan venu lui barré la route. Ce fut une réelle surprise, car jusque-là, l’Anglais partait grand favori face à un brésilien qui avait pour principal succès un 300 dollars Extravaganza en 2018 au Venitian. Pour cette finale, le brésilien rafle le pactole de 318 370 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.