WSOP : Les plus grands joueurs de poker du tournoi

WSOP : Les plus grands joueurs de poker du tournoi

Comme pour n’importe quelle compétition de poker, l’histoire des WSOP se repose sur plusieurs joueurs. De Stu Ungar à Daniel Negreanu en passant par Phil Ivey, ces joueurs ont marqué les esprits tout au long de leur carrière et constituent des exemples pour la jeune génération. Nous revenons dans les lignes à suivre sur les différentes légendes qui ont impressionné lors des World Series of Poker. Mais, découvrons d’abord comment ils se divertissent sur les casinos en ligne lorsqu’aucune compétition n’est en cours.

Comment se divertir en absence des tournois de poker ?

Tout comme les grands joueurs de poker, vous pouvez vous adonner à plusieurs activités lorsque vous êtes en manque de compétitions. Et jouer sur les casinos en ligne est l’une des meilleures activités que vous pouvez mener. Il vous suffit d’ailleurs de consulter COF, la meilleure source d’informations depuis plus d’une décennie dans le secteur du pari pour vous rendre compte du côté passionnant de ce type de divertissement. Il faut dire que les casinos en ligne proposent de multiples services qui peuvent vous intéresser. Pour commencer, ils offrent pour la plupart des jeux de poker en ligne auxquels vous pouvez jouer pour apprendre les règles de ce jeu de cartes et mettre en pratique vos stratégies.

Ensuite, les casinos en ligne mettent à votre disposition des machines à sous. Ces jeux sont les plus amusants qui soient. Ils représentent les options idéales si vous désirez vous détendre tout en ayant l’opportunité d’empocher des gains. Ils ne requièrent pas la mise en place de techniques de jeu particulières. Vous n’avez qu’à effectuer un pari et cliquer sur une touche pour faire tourner des rouleaux. Le plus intéressant, c’est que ces machines à sous se déclinent en de multiples variantes. Cela vous laisse un large choix pour combler vos goûts. Vous pouvez opter pour les variantes classiques à thème de fruits ou vous tourner vers les machines à sous vidéo aux graphismes 3D. Ces dernières versions sont les plus passionnantes puisqu’elles sont non seulement visuellement captivantes, mais donnent également accès à d’intéressantes fonctionnalités. On comprend mieux pourquoi ces jeux sont utilisés par les joueurs de poker pour vivre d’intenses moments de divertissement. Passons maintenant à la liste des légendes des WSOP.

Phil Hellmuth : Le recordman au nombre de bracelets

Phil Hellmuth est un joueur de poker qui a vu le jour le 16 juillet 1964 dans l’État du Wisconsin. Il est pour le moment le recordman des WSOP avec 15 bracelets à son actif. Son premier fait d’armes remonte en mai 1989 où il remporte le tournoi 10 000 $ No Limit Hold’em. Il devenait sur le coup à seulement 24 ans le plus jeune joueur ayant gagné l’événement principal des World Series of Poker. Après ce sacre, il a enchaîné avec le bracelet de 5 000 $ Limit Hold’em en 1992 et trois bracelets lors de l’édition de 1993. En 2007, Phil décrocha un onzième bracelet lors du 1500 $ No Limit Hold’em. En 2012, il remporta deux bracelets, un lors du 2 500 $ Razz et l’autre au cours du 10 450 € WSOPE No Limit Hold’em. Ses deux derniers bracelets datent respectivement de 2015 et 2018. Avec un total de 15 bracelets, Phil est le joueur de poker le plus titré du tournoi. Il détient également le record du joueur ayant participé au plus grand nombre de tables finales. Il a en effet disputé 59 finales.

Doyle Brunson : Une légende américaine du poker

Surnommé Texas Dolly, Doyle Brunson est l’un des joueurs de poker les plus connus au monde. Alors que son rêve d’enfance était d’être basketteur, c’est finalement dans les salles de poker qu’il va construire sa légende. Encouragé par son ami Dwayne Hamilton, il s’installe dans la ville de Las Vegas où il va connaître ses premiers succès. Tout a commencé en 1976 où il a pris le meilleur sur Jesse Alto pour remporter la finale du tournoi 10 000 $ No Limit Hold’em aux WSOP. L’année suivante, il récidive en devenant champion du monde devant Gary Berland. En 1978 et 1979, il remporte respectivement le 5 000 $ Seven-Card Stud et le 600 $ Mixed Doubles. Son dernier succès remonte à 2005 où il a gagné une somme de 367 800 $ au 5 000 $ No Limit Shorthanded Texas Hold’em. Par ailleurs, Doyle Brunson est l’auteur du livre Super System dans lequel il a livré quelques-uns de ses secrets et stratégies de jeu. Au total, il compte à son actif 10 bracelets des WSOP. Cela le place sur la seconde marche du podium au côté de Johnny Chan.

Johnny Chan : L’enfant de Hong Kong

Né en Chine en 1957, Johnny Chan n’était pas vraiment destiné à faire carrière dans les jeux. Et pour cause, il excellait dans ses études sur la restauration et l’hôtellerie à l’Université d’Houston. Mais attiré par l’appât du gain, il a tout abandonné pour se lancer dans l’aventure en 1978 et faire ses premiers pas dans le monde du poker à Las Vegas. Il ne s’est fait connaître cependant qu’à la fin des années 1980. Il s’est en effet offert deux bracelets de suite. Le premier a été remporté en 1987 après une victoire contre Frank Henderson. Le second a été obtenu en 1988 contre la star américaine du poker Erik Seidel. Il faut attendre 6 ans plus tard pour voir un autre fait d’armes de Johnny. Il décrocha en réalité un bracelet lors du 1 500 $ Seven Card Stud. Le reste de ces bracelets est obtenu en 1997, 2000, 2002, 2003 (2) et 2005. Il détient au total 10 bracelets.

Phil Ivey : Le Poker Player of the Year 2005

Élu Poker Player of the Year (joueur de poker de l’année) par le magazine américain « All In Magazine », Phil Ivey est né en Californie en 1977. Ce joueur de poker professionnel a marqué le tournoi des WSOP en remportant 10 bracelets. Il est tout simplement l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération et est particulièrement connu pour son agressivité. Très concentré lors des tournois, il analyse les faits et gestes de ses adversaires pour les pousser à la faute. Il obtient son premier bracelet en 2000 en gagnant le 2 500 $ Pot Limit Omaha. En 2002, il a décroché trois bracelets en remportant les tables suivantes : 2 500$ 7 Card Stud Hi/Lo, 2 000 $ S.H.O.E., et 1 500 $ 7 Card Stud. Aujourd’hui, il totalise plus de 26 600 000 $ de gains, de quoi inciter les fans de casino en ligne à essayer de temps à autre les casinos traditionnels. Cela lui permet d’avoir une place parmi le top 10 des joueurs ayant empoché le plus d’argent au poker.

Johnny Moss : Le champion aux 9 bracelets WSOP

On ne peut pas citer les légendes du poker sans mentionner Johnny Moss. Né au Texas en 1907 à et mort en 1995, il fait partie des personnalités qui ont rendu le poker très populaire. Il a collecté au total 9 bracelets des World Series of Poker. Il a eu son premier succès en 1970 en remportant la coupe des WSOP. Il s’en est suivi les victoires obtenues en 1971 (2), 1974, 1975, 1976, 1979, 1981 et 1988. Durant sa carrière, il a développé quelques techniques de triche en s’inspirant lui-même des tricheurs qu’il était payé à identifier dans les casinos.

Erik Seidel : Le plus doué au backgammon

Avant de devenir une légende du poker, Erik Seidel est un joueur qui a d’abord marqué les esprits au backgammon. Né à New York en 1959, il a gagné pas moins de 8 bracelets. Il s’est pour commencer fait un nom en terminant à la seconde place du Championnat du monde des WSOP de 1988. Il avait été battu par Johnny Chan. Le premier bracelet lui sourit cependant en 1992 avec le tournoi 2 500 $ Limit Hold’em. Il remporte son second bracelet un an plus tard lors du 2 500 $ Omaha 8 or better. Il va ensuite finir premier en 1993, 1994, 1998, 2001, 2003, 2005 et 2007. Avec un total de gains estimé à plus de 34 500 000 $, il a rejoint le Poker Hall of Fame.

Daniel Negreanu : L’un des joueurs avec le plus de gains au monde

Daniel Negreanu est l’un des joueurs de poker les plus titrés au monde. Né à Ontario en 1974, il a d’abord surpris plus d’un en 1997 en remportant deux évènements aux World Poker Finals de Foxwoods. L’année suivante, il a enchaîné avec les WSOP en décrochant le bracelet du tournoi 2 000 $ Pot Limit Hold’em ainsi qu’une somme de plus de 169 000 dollars. En 1998, il termine à 11 tables finales et réussit à remporter deux bracelets. Il a également obtenu un bracelet en 2003, 2004, 2008 et 2013. Sa réussite s’explique par sa capacité à lire le jeu de ses adversaires. Daniel Negreanu a véritablement marqué de son empreinte les WSOP comme d’autres joueurs. Au nombre de ceux-ci, on peut citer Men Nguyen (6 bracelets), T.J. Cloutier (6 bracelets), Chris Ferguson (6 bracelets), Jeff Lisandro (6 bracelets) et Stu Ungar (5 bracelets).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.